Actualités

La parole est d’argent, le silence est d’or. L’adage bien connu est démenti chaque jour. Les « diseux » sont à la une du théâtre de l’inessentiel alors que les « faiseux », souffleurs des temps nouveaux, sont les oubliés d’un monde qu’ils préparent secrètement.
Que de paroles mortifères jouent comme un anesthésiant – je l’ai échappé belle comme devant l’accident ! ? alors qu’il s’agit de s’associer à des énergies positives, créant des relations nouvelles.

J’ai participé à cette course mythique qu’est le Tor des Géants : 330km, 24.000D+ et 150 heures de course.
Après avoir tenté ma chance 5 fois de suite pour décrocher un dossard, cette année fut la bonne pour obtenir le droit de participer. Motivé et heureux, j’ai pris le départ le dimanche 11 septembre à 10h.

Qu’il s’agisse de la robotique avancée, du véhicule autonome, de l’automatisation des savoirs, de l’informatique quantique ou encore de la réalité augmentée, de nombreuses technologies de rupture vont affecter la société et avec elle, les forces de sécurité, d’ici à 2025. Si la France a commencé à s’y préparer au travers d’un plan de modernisation de la sécurité allouant 108 millions d’euros à cinq défis prioritaires pour la période 2015-2017, de nombreux enjeux restent encore à aborder : collecte d’information et veille sur internet, big data, internet des objets, vidéoprotection intelligente, productivité, …

Au cours de l’été, alors que les températures ont connu d’importantes inflexions entraînant des records, l’information apportait une fraîcheur sur le plan de l’emploi : le chômage retombe.
Il s’agit d’un mieux mais le baromètre de l’emploi est loin d’être au beau fixe. Seules 44 100 personnes depuis le début de l’année ont retrouvé du travail, notamment grâce à des mesures conjoncturelles, la prime à l’embauche, le crédit d’impôts pour la compétitivité et l’emploi.